Informations partagées sur la commune de Beaumont-du-Périgord par les contributeurs de GenCom
Les contributeurs de GenCom ne répondent pas aux demandes de recherche d'un patronyme, mais uniquement sur un lieu.

Beaumont-du-Périgord  Commune actuelleCode Postal : 24440Code Insee : 24028
02/01/2003ContributeurLocalisationLa carte de Cassini  Locom  Géoportail  ViaMichelin  Google Maps  Bing Maps  
05/02/2007ContributeurNom régionalBèlmont de Perigòrd (occitan) [bɛl’mun]
12/04/2004ContributeurAncien nomBeaumont commune renommée Beaumont-du-Périgord le 04/02/2001
18/11/2003ContributeurCommune rattachéeSaint-Martin de Moncany réunie à Beaumont en l' an II.
18/11/2003Contributeur...Bannes réunie à Beaumont le 25 mars 1790
18/11/2003ContributeurLieu de culteParoisse annexe de Moncany (Belleyme)
18/11/2003Contributeur...Eglise Notre-Dame dite Chapelle de Belpech 12ème au 14ème siècles
18/11/2003Contributeur...Eglise paroissiale Saint-Martin de Bannes 12ème siècle
18/11/2003Contributeur...Eglise paroissiale Saint-Laurent-Saint-Front limite 13ème-14ème siècle & 19ème siècle
18/11/2003ContributeurChâteauChâteau de Luzier 17ème siècle
18/11/2003Contributeur...Demeure dite château de la Pradelle Construction peut être du 11ème siècle. Fief existant au 12ème siècle. Là naquit Raymond de La Pradelle, qui fut chanoine de Saint Front, évêque de Nicosie puis d' Ostie
18/11/2003Contributeur...Château de Bannes érigé au 14ème siècle, ruiné en 1442, reconstruit en fin du 15ème siècle par Armand de Gontaut-Biron. Décor intérieur en grande partie conservé : escaliers, nombreuses cheminées, fresques... Un des châteaux de la Renaissance les plus célèbres du Périgord
11/02/2004ContributeurNom des habitantsBeaumontois 
08/08/2007Contributeur...& Beaumontoises 
30/04/2013IndexAutoSite sur la communeClochers de France 
11/02/2004Contributeur...Site de la mairie 
30/04/2013IndexAutoSite généalogiqueMémorialGenWeb Monument commémoratif 1939-1945
30/04/2013IndexAuto...MémorialGenWeb Plaque commémorative
30/04/2013IndexAuto...MémorialGenWeb Monument aux Morts
30/04/2013IndexAuto...MémorialGenWeb Plaque commémorative
30/04/2013IndexAuto...MémorialGenWeb Plaque commémorative
11/02/2004ContributeurPhotoBlason de la ville
18/11/2003ContributeurLieux-dits, hameaux & autres lieux
Au lucay (belleyme) 
11/11/2003Contributeur...
Bannes Becart Belpech 
Blanc Bonhote Bonnevite 
Borie basse Borie neuve Bourdiol 
Cabirat Capelette Carriere 
Castelhaut Catala Cauffour 
Cazelle Chevalier Clos du biard 
Combe moliere Comte Coumol 
Cousage Crabier Cros blanc 
Crouzilles Emperugue Fonsalade 
Gondrat Grande borie Guillaumot 
Guillaumy Guillounnes Ize 
Jouanat 
18/11/2003Contributeur...
La grande borie 
11/11/2003Contributeur...
La janthe 
18/11/2003Contributeur...
La pradelle La roque (laroque) 
11/11/2003Contributeur...
La taillade 
18/11/2003Contributeur...
La travade 
11/11/2003Contributeur...
Lalande Landraie Lapradelle 
Laquais Lasplattes Le biard 
Le maine 
18/11/2003Contributeur...
Le moulin de jarry Le moulin de la taillade Le moulin de mombrun 
11/11/2003Contributeur...
L'enclos Lenteuil Les fargues 
Les granges Les pins Loudat 
Luzier Magal Maladrerie 
Malpas Mamont Marinier 
Moncany Montbrun Moulin bessou 
Moulin ville Neyrat Pechgrand 
Petit bois Petit maine Peyeres 
18/11/2003Contributeur...
Peyre negre 
11/11/2003Contributeur...
Peyrou 
18/11/2003Contributeur...
Peyroux 
11/11/2003Contributeur...
Planege Pont de belpech Ponterie 
Pradal Pressoir Roc blanc 
Rodemieule Roland Surier 
Travade Vignes vieilles Vinzat 
18/11/2003ContributeurCommentaireHistorique de La chapelle de Belpech : Edifiée au 12e siècle, elle a été agrandie à l' est au 13e siècle. Des modillons à têtes humaines et animales datent de la première campagne de construction. Ils sont à rapprocher de la sculpture de l' abbaye de Cadouin dont dépendait Belpech. Fin 13e début 14e siècle, une salle a été ajoutée au sud (peut être une salle capitulaire ou, selon certains historiens, une chapelle Saint-Laurent) , ainsi qu' une petite salle au-dessus de l' abside. A l' intérieur de la chapelle Notre-Dame, l' arc triomphal a été remonté récemment. La nef est composée de 3 travées voûtées en berceaux brisés. Des constructions attenantes ont été construites pour accueillir des moines et les pélerins de Compostelle (source : Ministère de la Culture - Monuments Historiques) 
18/11/2003Contributeur...Historique du château de Luzier : En 1585 Luzier est attaqué par le vicomte de Turenne. Au 17e siècle, la seigneurie appartenait à la maison de Paty, puis à celle de Vassal, celle de Saint Exupéry ensuite et désormais, à la famille de Contenson. La construction du château commence probablement vers 1760 sur l' emplacement du château ancien dont il reste une tour des fortifications (visibles sur le cadastre ancien) . Le heurtoir du portail monumental porte la date de 1777 en fer découpé. Le pigeonnier est probablement contemporain du château. (source : Ministère de la Culture - Monuments Historiques) 
18/11/2003Contributeur...Historique de l'église de Bannes : Des monnaies et des vestiges gallo romains retrouvés dans un champ en contre bas, et le vocable de Saint-Martin attestent une occupation très ancienne du site. L' église date du 12e siècle. Une voûte d' ogives a été rajoutée à l' époque gothique dans le choeur. L' intérieur a été restauré dans les années 1990. (M.C.-M.H.) 
18/11/2003Contributeur...Historique de la bastide de Beaumont : Elle a été créée sur un emplacement donné à la fois par le prieur de Saint-Avit-Sénieur (actuellement canton de Beaumont) , par l' abbé de Cadouin (actuellement canton du Buisson de Cadouin) , et par le seigneur de Biron (actuellement canton de Monpazier) . La bastide est fondée en 1272 au nom d' Edouard 1er roi d' Angleterre par le sénéchal de Guyenne Luc de Thaney. La construction de la ville nouvelle a dû commencer quelques années plus tard : une lettre du roi autorise les consuls en 1289 à construire une halle. Les fortifications sont commencées après la fondation de la bastide, elles ne sont pas terminées en 1320. C' est au 18e siècle que la ville perd son aspect militaire, le mur d' enceinte fut vendu aux riverains qui l' abattirent ou y adossèrent leurs maisons. Une porte de ville est conservée (porte de Luzier) , une tour au nord ouest (reconstruite probablement au 18e siècle) et des vestiges du mur d' enceinte. En 1365 Beaumont compte 230 feux. En 1946 la commune est composée de 282 maisons. Le plan orthogonal de cette bastide est encore parfaitement lisible : le cadastre de 1832 montre que le tissu urbain n' a pas été modifié depuis la création, la ville est restée dans ses murs. Les principales extensions ont lieu dans la deuxième moitié du 19e siècle vers le nord (quartier du Castelot) et vers le sud au delà de la place Vieille (quartier de Virzac) . Les maisons urbaines portent quelques traces des constructions médiévales. Quelques unes ont été construites au 18e siècle, mais la plupart ont été remaniées ou reconstruites courant et surtout à la fin du 19e siècle. (source : Ministère de la Culture - Monuments Historiques) 
18/11/2003Contributeur...Historique de l'église de Beaumont : les études historiques concernant Beaumont sont partagées sur la pré-existence ou non d' une paroisse avant la fondation de la bastide en 1272. Les archives n' offrent aucun document permettant d' attester la pré-existence d' une agglomération et donc Beaumont aurait pu être crée ex nihilo. Quoi qu' il en soit, Beaumont devenue paroisse en 1272 se devait d' avoir une grande église paroissiale pour accueillir de nouveaux fidèles. L' église actuelle a donc été construite à la fin du 13e siècle et au début du 14e siècle (portail occidental 1330 1350, selon l' analyse de J. Gardelles) . Une partie de la voûte s' écroule vers 1810, l' autre partie est abattue. Restauration de 1833 : un berceau en bois et plâtre est construit, des fenêtres sont bouchées, la charpente est rabaissée. Restauration de 1869 : reconstruction du haut des murs, construction d' une nouvelle charpente, mise en place de voûtes d' ogives en brique, restauration des parties supérieures des extérieurs. Restauration de 1899 : façade occidentale. (Le détail de tous les travaux se trouvent énoncés dans le mémoire de Evelyne Lemasson, 1984); (source : Ministère de la Culture - Monuments Historiques) 
18/11/2003Contributeur...Historique du château de Bannes : le site de Bannes a connu une occupation ancienne ainsi que l' attestent des sarcophages et une monnaie de Vespasien découverts entre le château et l' église, vers 1840. La forteresse existe depuis au moins le 14e siècle, période à laquelle elle appartient à Jean de Seignal. Ramonet de Sort, capitaine de Castelnau de Berbiguières pour les Anglais, s' empare de Bannes en 1409. Le château est démantelé en 1442 à la fin de la guerre de Cent Ans. Acquis en 1510 par Brandelis de Gontaut Biron, les érudits et historiens s' accordent cependant à attribuer la reconstruction complète du château à Armand de Gontaud, frère de Brandélis et évêque de Sarlat. L' actuelle tour sud, dite tour d' Henri IV, englobe la tour médiévale antérieure qui était d' un diamètre plus petit. Mis à part quelques réfections le château n' a pas subi de remaniements importants. Le portail d' entrée porte un décor de fleur de lys et d' hermines semés sur des colonnettes encadrant l' entrée. La cheminée monumentale de la grande-salle comporte un manteau orné de 4 étages de bandeaux sculptés d' initiales (LA pour Louis XII et Anne de Bretagne) , de devises et d' animaux héraldiques. Certaines pièces du château conservent un décor peint, à fresque, datant probablement du 16e siècle. Vendue à Jean II de Losse en 1571, la demeure resta aux mains de cette famille jusqu' en 1882, date d' achat par les Fayolle du Moustier, le château est acquis en 1960 par M. Lemasson. Cet ensemble est construit sur un éperon rocheux. Une arche de pont, face au châtelet d' entrée, et le pont levis, donnent accès à la porte de la forteresse. 5 tours à machicoulis couvertes de toits d' ardoise coniques et pavillons de différentes tailles enserrent une petite cour intérieure. Pigeonnier rond au sud, maison du garde à l' ouest. (source : Ministère de la Culture - Monuments Historiques) 
11/02/2004Contributeur...Mairie : Tel : 05 53 22 30 24 / Fax : 05 53 22 30 05 Horaires : du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30, vendredi de 9h15 à 12h et de 13h30 à 16h30 

 GenCom ® 2.0 Alpha 3 ©

Les informations fournies par ce site sont le résultat du travail fait par ses contributeurs bénévoles.
Les communes de France utilisées proviennent du code officiel géographique 2011 de l'INSEE
 25/06/2022
425459.

Merci à
: Sylvie, Laurent, Patrick, Marie, Stéphanie, Alain, Christine pour son merveilleux logo et aussi à Patrice pour le nouveau design de la page d'accueil. Malheureusement, je ne peux pas tous vous citer, car vous êtes maintenant 2 contributeurs. Plus nous serons nombreux, plus ce site sera riche pour nous tous. www.GenCom.org est déclaré à la CNIL (récépissé n° 1037464 du 11/08/2004).Vous pouvez exercer vos droits de correction ou de suppression en envoyant un courriel au gestionnaire du site.